Conte musical d'Hervé Suhubiette d'après le livre éponyme de Florence Seyvos (texte) et Claude Ponti (illustrations) - Éditions L'école des loisirs
Textes chansons, musique, orchestration : Hervé Suhubiette   
Existe en deux versions :
- chœur + 2 solistes + orchestre  (commande OPPB 2008)
- chœur +  2 solistes + piano, clarinette, violoncelle (commande centre d'art vocal - les éléments 2022)

Pourquoi « la tempête » ?  Quand je disais que je travaillais sur La tempête, on me répondait : « oh Sakespeare ! » et je répondais  « non Seyvos et Ponti » en soulignant que les livres destinés aux enfants peuvent aussi avoir des propos forts et même raconter des choses à tous les publics. La tempête, qui est devenu un grand classique de la littérature jeune public, est un livre dont le propos me touche. Une tempête, une maison engloutie, un bouleversement qui débouche sur le voyage, l’ouverture vers de nouveaux horizons : une histoire toute simple qui nous raconte que la vie peut être jalonnée d’incidents, d’accidents de parcours, d’inattendu face auxquels on est obligé de construire, et parfois d’improviser si l’on veut continuer à avancer. Chacun pourra d’ailleurs y retrouver sa ou ses propres tempêtes : un ouragan, une séparation, un deuil, un accident ou la période tourmentée que nous venons de traverser collectivement. Si la parution du livre remonte à presque trente ans, on ne peut s’empêcher de penser aussi à tous ceux qui s’embarquent sur de frêles « coquilles de noix » et s’aventurent au risque de leur vie vers l’espoir d’un monde meilleur.

A propos de la nouvelle version pour piano, clarinette, violoncelle.
La première version de La tempête a été commandée et créée par l’OPPB (Orchestre de Pau Pays de Béarn) avec 15 musiciens. Il s’agit pour cette nouvelle version d’une transcription. Je choisi le mot de transcription volontairement et non pas celui de réduction qui donne l’impression de faire une version au rabais. Le choix de trois instruments (clavier électrique, clarinette, violoncelle) oriente vers des couleurs musicales forcément différentes. Le clavier électrique permettra de varier les sons (piano, orgue électrique, vibraphone…) pour aller du plus classique à des couleurs plus orientées chansons et musiques actuelles.  J’ai choisi de garder le texte du livre et à y insérer comme des brêches chansons et musique en m’appuyant sur les situations. Il y a donc des narrateur (solistes et enfants) et trois personnages : les rôles du père et la mère sont chantés par deux solistes adultes et le personnage de Clarisse est interprété par un chœur d’enfant. Cela permet notamment de donner plusieurs points de vue notamment sur l’attente de la tempête avec d’un côté des parents qui craignent ce bouleversement et cherchent à s’en protéger et de l’autre Clarisse qui « n’a pas du tout peur » et qui « ne sait pas exactement ce qu’elle préfère, que la maison s’envole ou qu’elle reste à sa place ». Chaque situation ludique ou dramatique est un prétexte à jouer de couleurs musicales : l’attente de la tempête, la peur, l’arrivée du vent, celle de la pluie, la berceuse, le refuge sous les draps, le goûter de nuit léger et joyeux pour se rassurer et éloigner la menace, la tempête, la maison qui s’écroule, le calme du lendemain sur l’eau, la maison engloutie , le « On voyage » final

La tempête (conte musical 7-12 ans)

SCENE

Hervé
Suhubiette

CATALOGUE

Ados, jeunes, maitrises, conservatoires,
classes FM, chœurs collèges

La vie m'a sauté à la figure
La tête dans le sac
ça vous dérange si je chante


Contes musicaux, répertoire 7-12 ans,
milieu scolaire, conservatoires, classes FM,
maitrises, chœurs d'enfants

La tempête
Rosa Lune et les loups
Chapellerie
Le grand manège des petits riens
La grande évasion 
On voyage
Gâteaux et chapeaux
Un village sans papas





Chœurs mixtes, ados, adultes,
chanson - polyphonie
Nougaro / Legrand
Prévert
Anne Sylvestre
Dis-moi où tu crèches
chansons plolyphonies


Facebook Email Youtube